L’achat d’une nouvelle maison est un acte très important dans la vie d’une personne. Avant de prendre une décision, plusieurs paramètres doivent être pris en compte, nous vous proposons donc de connaître les erreurs à éviter et les informations nécessaires pour faire un bon choix.

Comment choisir son terrain ?

Le terrain que vous choisissez ne doit pas être situé dans une zone à risque, par exemple sur de l’argile ou un terrain inondable. Vous pouvez faire une analyse du sol avant d’acheter pour savoir à quel type de sol vous avez affaire et à quoi vous attendre.

Choisissez un entrepreneur certifié DGC.

Il s’agit d’une protection ou garantie de construction résidentielle, qui est en fait un indicateur permettant de confirmer que l’entrepreneur est financièrement solvable. Il s’agit d’une infrastructure qui dispose également d’une équipe d’inspecteurs qui visitent les chantiers de construction. Attention toutefois, la GCR n’est pas automatique pour toutes les nouvelles maisons. Elle n’est applicable qu’à certains types d’habitations.

Enquêtez sur le constructeur

Vous devez également mener une enquête plus approfondie sur l’entrepreneur. Cela permet de découvrir les qualifications réelles de l’entrepreneur. Par exemple, vous pouvez mener une enquête dans le voisinage pour savoir si la plupart des clients précédents de l’entrepreneur étaient satisfaits. Il est également possible d’enquêter auprès des autorités compétentes en matière de construction pour savoir si l’entrepreneur a déjà fait l’objet d’un arbitrage ou s’il est titulaire de la licence R.B.Q. 1.1.1 ou 1.1.2.

La qualité de l’insonorisation

Lors de l’achat d’un condo, il est fortement recommandé de vérifier l’insonorisation des murs et du plancher communs. Le béton est le matériau idéal pour ce type de logement.

Les normes d’isolation

L’acheteur potentiel devrait demander un logement dont les normes d’isolation sont les plus élevées possibles. Ceci principalement pour éviter toute surprise au niveau de la facture de chauffage. Certaines normes comme Novoclimat 2 ou la certification LEED sont des références en la matière. Si la maison est ” étanche “, il faut alors s’assurer que le ventilateur récupérateur de chaleur est de bonne qualité pour garantir une bonne qualité de l’air intérieur.

Des portes et des fenêtres adéquates

Ces dernières sont également un gage de bonne isolation et d’insonorisation. Ces facteurs dépendent principalement de leur installation. Certaines règles doivent être respectées, comme le fait qu’elles soient installées de l’intérieur et non l’inverse. Le cadre doit également être bien isolé et étanche. En outre, le double vitrage doit être doté d’un film à faible émissivité pour limiter les pertes de chaleur.

La qualité des matériaux de construction

Il ne suffit pas de se contenter de l’aspect esthétique ou d’un prix moins élevé de certains matériaux. L’essentiel est d’utiliser des matériaux durables. Pour la cuisine, par exemple, un comptoir en quartz s’avérera plus durable qu’un comptoir en stratifié ou en mélamine. La durabilité de certains types de revêtements de sol peut également être prise en compte : Les planchers en bois dur sont recommandés par rapport aux planchers en broussailles.